next up previous
suivant: LA CELLULE monter: COURS PREMIER précédent: LE TEMPS D'EXPOSITION

LE DIAPHRAGME

De diaphragme en grec ou cloison. Il y a un système qui lui ressemble énormément, c'est l'iris de l'oeil qui lui, est automatique par défaut alors qu'il faut spécifier "diaphragme automatique" pour le diaphragme de l'appareil photo. Sinon, il faut manoeuvrer à la main une bague où sont inscrits dans le meilleur des cas : "2  2,8  4  5,6  8  11  16...". Parfois, il y a plus de chiffres encore, mais ça coûte plus cher, parfois il y a moins de chiffres et ça coûte aussi plus cher. Précisons qu'il s'agit de fractions, même si ça n'a pas été dit par le vendeur. Ils signifient donc : 1/2 1/2,8 1/4 1/5,6 1/8 etc,... De quoi ? De la longueur focale de l'objectif, bien sûr ! Lorsqu'un objectif de 50 mm. est ouvert au diaphragme 2 , ça veut dire que le diamètre de l'orifice qui laisse passer la lumière est égal à : 50 x 1 / 2 = 25 mm. Voilà une découverte enfin épatante qui nous permet de dire que les petits nombres (2  2,8...) indiquent une grande ouverture du diaphragme.

Ce qu'il faut retenir : lorsque l'appareil est réglé sur le couple 1/500 de seconde au diaphragme 2, l'émulsion sensible recevra exactement la même quantité de lumière que si l'obturateur est au 1/250 et le diaphragme sur 2,8 ; ce qui équivaut au 1/125 à 4, au 1/60  à 5,6, au 1/30 à 8, au 1/15 à 11, au 1/8 à 16, au 1/4 à 22, etc, etc...

Premièrement nous voyons ici que la photo est un domaine passionnant et pleins d'embûches. Deuxièmement, ces chiffres abscons sur la bague de diaph. sont en corrélation exacte avec les vitesses d'obturation.


next up previous
suivant: LA CELLULE monter: COURS PREMIER précédent: LE TEMPS D'EXPOSITION
Jean-Louis Louere
2000-04-06